Vous êtes ici :   Accueil » Blog » SCA
    Imprimer la page...

Blog - SCA

 68 membres
Connectés :

Déclaration liminaire Comité technique de réseau SCA* du 17 octobre 2023  -  par Webmaster

La CFDT ne peut commencer sa déclaration liminaire sans avoir une pensée toute particulière pour les victimes des actes de barbarie commis la semaine dernière que ce soit en Israël ou en France avec l’assassinat de Dominique Bernard, professeur à Arras. Nous devons faire bloc contre le terrorisme islamiste et l’obscurantisme et le placement de la France en niveau d’alerte « Urgence attentat » à un impact sur les personnels du Minarm qu’ils soient Militaires, dans leur rôle de protection, ou qu’ils soient civils, pour assurer la continuité du service lorsque leurs collègues sont envoyés en renfort. Chacun saura prendre la part qui lui revient pour lutter contre le terrorisme et saura faire preuve d’un engagement sans faille.

La résilience des agents du SCA n’est plus à démontrer et ce même si la qualité de vie au travail n’est pas toujours au rendez-vous. Le développement des RPS est en constante augmentation et le traitement de ces derniers, même s’il est pris en compte par la Direction Centrale, est parfois long voire trop long pour des agents qui sont en mal être. Nous pensons tout particulièrement aux agents des DAP qui, pour ce qui concerne la gestion RH des personnels militaires attendent depuis DEUX ANS déjà de savoir à « quelle sauce ils vont être mangés ». Réinternalisation ? Réorganisation de la fonction au sein du SCA ? Mobilité géographique ? Suppression de leurs postes ? Transferts de leurs postes ? Toutes ces interrogations qui restent sans réponse depuis deux ans ne permettent pas de leur offrir la QVCT dont ils devraient bénéficier.

Nous pensons également à tous les agents du soutien confrontés au manque de moyens humains et financiers qui se heurtent régulièrement à des soutenus qui ne se gênent plus pour exprimer de quelque façon que ce soit leur mécontentement en les tenant pour responsable.

La CFDT ne peut que constater la recrudescence du mal être au travail des agents.

La qualité de vie au travail, c’est aussi un dialogue social de qualité. Si au niveau central il n’y a aucune remarque à faire, ce n’est malheureusement pas le cas sur certains sites. la CFDT s’insurge du fait qu’ un officier en charge de la cellule des déplacements d’un GS, ait, par excès de zèle ou d’autorité, privé de déplacement un membre élu de notre délégation, l’empéchant ainsi d’honorer son mandat. La conseillère sociale de la Direction Centrale avait déjà dû intervenir sur ce sujet. Mais force est de constater que la personne concernée continue d’agir en toute impunité. Pour la CFDT c’est inadmissible et malheureusement ce n’est pas un cas isolé. Cela relève d’une entrave au droit syndical, il faut que cela cesse. Si déjà un élu ne peut pas honorer son mandat au niveau national, la CFDT s’interroge sur ce qu’il peut se passer au niveau local. Monsieur le Directeur nous vous demandons au-delà du respect de l’exercice du droit syndical que le dialogue social soit de mise sur tous les établissements du SCA.

Parlons effectifs maintenant :

Après la suppression de la marge frictionnelle appelée ensuite suppression de la marge de description autorisée (moins 150 postes par an pendant 4 ans), aujourd’hui nous devons faire face à la sincérisation globale des REO. Si cette dernière a pour but d’aligner ceux-ci avec la réalité, et donc, de ne supprimer que des lignes vides, les agents du SCA ne sont pas dupes. Cette manœuvre vient rajouter de la suppression à la suppression déjà en cours, pour l’ensemble des personnels du SCA qu’ils soient civils ou militaires. La CFDT comprend qu’à travers cette manœuvre que certains personnels, ayant déjà absorbés la surcharge de travail liée à ces postes non honorés ne verront jamais leurs collègues arriver. Quelle désillusion !

En matière de recrutement, la CFDT réafirme sa revendication de recruter prioritairement des agents sous statuts et revendique aussi que soient proposées aux agents sous contrat des situations pérennes en les cédéissants rapidement.

Concernant les LDG, pour la CFDT les taux d’avancement au choix doivent permettre aux agents de pouvoir prétendre à un parcours professionnel digne de ce nom. Lorsque seul 0,66% des TSEF et 1 % des SA peuvent prétendre au passage au choix catégorie A, comment peut on parler d’attractivité et de fidélisation si chères à la DRH MD ? La CFDT a récemment interpellé la DRH MD sur le faible taux de promotion dans la filière technique, filière dans laquelle le SCA recrute de plus en plus, espérons que nous avons été entendu.

Une dernière chose concernant les LDG, la CFDT s’étonne, après s’être vu imposer des trajectoires par la loi de transformation de la fonction publique, de constater que la Direction Centrale ne respecte pas ces dernières. Pour 2023, aucun agent de la trajectoire courte n’a été promu SA.

Pour conclure, si la CFDT se félicite de savoir que l’enveloppe attibuée au CIA a permis de récompenser un poucentage d’agents plus important, nous maintenons toutefois que face à la crise que nous connaissons en matière de pouvoir d’achat seule une réelle dynamique salariale adaptée dans la fonction publique pourrait y répondre.

Les élus CFDT interviendront lors des points inscrits à l’ordre du jour.

Paris, le 17 octobre 2023

Publié le 29/10/2023 16:58   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !