Vous êtes ici :  Accueil
    Imprimer la page...

CNF CFDT Défense 2024

Chaque année, CFDT-Défense organise un rassemblement fédéral auquel sont conviés tous les syndicats constitutifs de cette fédération.

Congrès à Portbail en 2021, CNF (Conseil National Fédéral) en 2022 au Pradet, AGORA à Mauges-sur-Loire en 2023. Cette année, CNF de nouveau, mais à Bierville (91).

 

Votre syndicat ANPIT y était évidemment convié et tout comme les années précédentes, une délégation ANPIT – cette année Chantal, Jean-Jacques, Manu - aura donc participé à ce rassemblement national annuel.

 

À l’ordre du jour de celle de cette année :

·         Interventions des syndicats et réponses de la fédération

 

CNF01.jpg

Jean-Jacques à la tribune pour l’intervention de l’ANPIT

 

·         Élections de nouveaux membres au bureau fédéral

Trois sièges étaient vacants.

Notre adhérent Jean-Jacques, trésorier adjoint de l’ANPIT, est élu sur le siège du collège « cadre » permettant ainsi à l’ANPIT de siéger à nouveau au sein du bureau fédéral (BF) de la CFDT-Défense.

Du côté des sièges du collège « syndicats » sont élus Véronique Barbaud du syndicat Lorraine et Haute-Marne, et Yannick Fauré du syndicat des Charentes.

Félicitations à ces trois nouveaux élus !

 

·         Table ronde sur l’Europe et la paix dans le monde ;

Ukraine, bande de Gaza, Afrique subsaharienne et tous les conflits du monde. L’époque est malheureusement marquée par les tensions et le réarmement de l’Europe.

·         Table ronde sur l’intelligence artificielle dans les process avec la participation de M. Thibault de Vanssay (DRH-MD) ;

La formation des cadres aux nouvelles technologies émergentes sera une priorité.

En marge du débat, la CFDT défense demande l’accord du DRH-MD pour la négociation d’un accord de méthode pour les négociations à venir avec les organisations syndicales sur le sujet de l’IA.

·         Intervention et débat avec Mylène Jacquot (UFFA Union des Fédérations Fonctionnaires et Assimilés) sur le projet de loi de transformation de la fonction publique ;

Il est notamment rappelé que la CFDT s’oppose à la mise en extinction des catégories (A, B, C) qui restent des repères pour les personnels. Ce ne sont pas elles qui gênent les avancements, ce sont les autorisations budgétaires !

Toute publication qui dirait l’inverse sur la position de la CFDT serait mensongère.

 

Les questions posées par les représentants de l’ANPIT, déclinaison de la loi Rebsamen (*) et modifications du décret 2009-1388 (dispositions statutaires communes à divers corps de fonctionnaires de la catégorie B de la fonction publique de l'État) (**) ont attiré l’attention de Mylène qui a pris note pour répondre ultérieurement.

 

CNF02.jpg

Mylène Jacquot (UFFA) à la tribune

 

Enfin, au-delà de ces thématiques, ce CNF aura une nouvelle fois permis de renouer avec plaisir avec nos contacts des autres syndicats CFDT du secteur de la défense.

 

 

(*) LOI n° 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi.

 

(**) ce décret modifié en parallèle au rebasage de la grille indiciaire de la catégorie B a modifié les conditions statutaires requises pour les avancements de grade.

Pour passer de TSEF 3 à 2, être 8ème échelon depuis 1 an et 5 ans de B au lieu de 6ème échelon

Pour passer de TSEF 2 à 1, être 7ème échelon depuis 1 an et 5 ans de de B au lieu de 6ème échelon.

Si les agents déjà conditionnant selon les anciens critères sont restés conditionnants, ceux qui étaient « presque conditionnant » ont vu leurs perspectives d’avancement s’éloigner !

L’ANPIT demande que ce soit corrigé par des mesures transitoires.

 

 

CNF03.jpg

A l’ANPIT comme dans toute la CFDT

Les 10 derniers billets

Fin avril 2024, une réunion multilatérale égalité professionnelle femmes-hommes s’est tenue à Balard sous la présidence de la DRH DGA.

Lire la suite...

Consulter la déclaration liminaire...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 18:10  - aucun commentaire -   |     |

Fin avril 2024, une réunion informelle pour la création du GT RH s’est tenue à Balard sous la présidence de la DRH DGA. 

Lire la suite...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 18:02  - aucun commentaire -   |     |

Le bureau fédéral de la CFDT Défense réuni le 15 mai déclare :

80 ANS DE PAIX, C'EST GRACE A L'EUROPE ! MAIS L’EUROPE C’EST PLUS QUE CELA

Cet acquis n'est certes pas récent mais c'est une situation que nous sommes 746 millions de citoyennes et citoyens à apprécier chaque jour, dans un contexte de multiplication des conflits partout dans le monde.

Alors que des discours europhobes se multiplient, il est également important de préciser que si la paix à elle seule justifie une Europe unie et solidaire, d’autant plus au regard du conflit russo-ukrainien à nos portes, l’Europe, ce sont aussi des avancées sociales et environnementales majeures, telles que :

  • La réduction des inégalités femmes/hommes grâce à une directive récente qui s’impose à la France, obligeant les entreprises à des mesures d’équilibrage si les écarts salariaux sont supérieurs à 5 % (l’écart en France est encore aujourd’hui de 24 %)
  • La réduction des plastiques à usage unique (plus de 20 millions de tonnes de déchets par an ces dernières années), l’Europe étant plus largement l’échelle indispensable pour la transition écologique juste (déforestation, gaz à effets de serre, etc.)
  • Garder ses droits à congés pendant un arrêt maladie.

Rappelons aussi que pendant les deux années de pandémie, l’UE a été un bouclier essentiel pour protéger la santé des travailleurs et des travailleuses et éviter la faillite des entreprises. Cela a été le travail des députés européens durant la mandature, enfin, de presque tous...

En effet, il est important également de le rappeler, les partis d’extrême droite, notamment le Rassemblement National, se sont constamment abstenus ou ont voté contre des projets de loi ou des résolutions pour l’égalité femmes/hommes, pour la relance économique des pays de l’UE après le Covid-19, pour le soutien à l’Ukraine, ou encore pour le devoir de vigilance des entreprises sur leurs impacts sur les droits de l’homme et de l’environnement (travail des enfants, esclavage, pollution et déforestation, etc.).

 Il ne faut pas être grand clerc pour penser que céder aux sirènes du repli national serait extrêmement dangereux pour l’Europe, et, en particulier, pour les travailleurs et les travailleuses. L’expérience du Brexit en est la preuve. Une fois sorti de l’UE, le Royaume-Uni a soudainement découvert à quel point il en était dépendant.

Il est donc urgent que les États membres franchissent le pas vers un budget européen à hauteur des ambitions communes qu’ils se sont données. La CFDT plaide notamment pour :

  • Un budget de l’UE renforcé, notamment via le développement d’une Taxation européenne juste.
  • La création d’un Fonds européen permanent et financé par la dette européenne, pour mobiliser les investissements publics, notamment pour la transition écologique juste,
  • L’introduction d’une conditionnalité sociale et environnementale dans l’obtention ou l’accession à tout fonds, aide ou marché public.

L'Europe n'est certes pas parfaite mais elle est essentielle pour construire un avenir plus écologique, plus démocratique, plus protecteur, plus social. Fidèle à son histoire et à ses valeurs, la CFDT Défense s’associe à sa confédération en continuant de militer pour une Europe fraternelle et progressiste. Nous n'avons pas besoin de moins d'Europe mais de mieux d'Europe.

Alors le 9 juin, votons pour l'Europe et pour une Europe plus ambitieuse.

Paris, le 15 mai 2024

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:59  - aucun commentaire -   |     |

Le dernier CSAR AAE du Général Alvarez s’est tenu le 4 avril 2024 à Tours. Le DRH AAE était accompagné de son adjoint le Général HIRTZIG, et de son conseiller du personnel civil Mr BRUDY-SAINTESPES.

Lire la suite du compte rendu...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:57  - aucun commentaire -   |     |

SID : Service d'infrastructure de la Défense
CSAR : Comité Social d’Administration de réseau

Le premier CSAR SID de l’année s’est tenu le mercredi 10 avril à Versailles. Présidé par le directeur central du SID, l’IGHCA Alexandre Barouh, il a permis de faire le point sur l’avancement du projet de transformation de service

Lire la suite...

Consulter la déclaration liminaire...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:53  - aucun commentaire -   |     |

Le 9 avril 2024, la Commission Locale de Transformation IMPULSION DGA s’est réunie de façon hybride. Cette CLT a mis en évidence la transformation envisagée par direction, l’impact RH associé, et a permis de présenter le fonctionnement du dispositif d’accompagnement dont l’antenne mobilité reclassement. 

Lire la suite...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:49  - aucun commentaire -   |     |

Le 05 avril 2024, la CPS ICT s’est tenue à Balard, sous la présidence de la DRH-MD, et a permis de traiter la fin des dossiers de recours de notation des ICT sur les années 2022 et 2023. Cette CPS s’est exprimée par vote sur les dossiers de recours formulés par les agents. 

Lire la suite...

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:47  - aucun commentaire -   |     |

LE CSA AC A EU LIEU LE 17 MAI 2024 A ARCUEIL SOUS LA PRESIDENCE DE MONSIEUR CHRISTOPHE MAURIET, SECRETAIRE GENERAL POUR L’ADMINISTRATION. UN POINT SUR L’IMPACT DES JO SUR LES PERSONNELS CIVILS DE L’ADMINISTRATION CENTRALE, UN POINT DE SITUATION SUR LE RECLASSEMENT DES AGENTS RESTRUCTURES DU SPAC AINSI QU’UN POINT SUR LA MANOEUVRE DU SERVICE HISTORIQUE DE LA DEFENSE ETAIENT A L’ORDRE DU JOUR.

- compte rendu

Lire la suite

Publié le 02/06/2024 17:20  - aucun commentaire -   |     |

Quinze jours après le refus de siéger en CSAR-SID, vos représentants CFDT ont répondu présents au dernier CSA de réseau de l’année, après avoir vu le SGA. Une ambiance toute particulière pour le premier CSAR du nouveau directeur central, qui n’a pas été avare d’explications et d’informations. [...] lire la suite

Lire la suite

Publié le 10/03/2024 18:24  - aucun commentaire -   |     |

Le 30/01/24, une réunion extraordinaire du Comité Social d’Administration de Réseau de la Direction Générale de l’Armement (CSAR-DGA) s’est tenue par Skype. La directrice des ressources humaines de la DGA présidait cette instance, avec comme seul point à l’ordre du jour un projet d’arrêté modifiant divers arrêtés intéressant la direction générale de l’armement.

Les documents transmis en temps et en heure ont pu être analysés avant la réunion afin de prononcer le vote nécessaire à la complétude des textes pour la future organisation de la DGA. [...] lire la suite

Lire la suite

Publié le 10/03/2024 18:12  - aucun commentaire -   |     |